Sans titre
Oeuvres  /  Sans titre

Informations

huile sur toile
Dimensions : 166,50 x 103,50 x 2,50 cm


Personnalités liées

8/03/1961 - 12/1986
Stéphane Mandelbaum, fils de l’artiste peintre Arié Mandelbaum et de l’illustratrice Phili Mandelbaum, est né le 8 mars 1961. Le jeune Mandelbaum a été formé à l’Académie d’Uccle, où enseignait aussi son père. Très tôt, le jeune Stéphane a été fasciné par les thèmes existentiels tels que la mort, la violence et la sexualité. Ces sujets resurgissent régulièrement dans ses dessins, gravures et peintures. L’artiste avait clairement une préférence pour le dessin et la gravure. Peut-être est-ce dû au fait que la peinture exige plus de patience, ce qui pourrait être l’indice d’un caractère angoissé. Mandelbaum était attiré par des figures marginales : ainsi, gangsters, souteneurs et prostituées furent-ils immortalisés dans son œuvre. Le spectateur est confronté à des scènes directes et poignantes. Mandelbaum s’est également penché sur des personnages plus illustres, tel l’artiste britannique Francis Bacon et l’écrivain italien Pier Paolo Pasolini. Bon nombre de ses œuvres portent des suscriptions en hébreu, de la poésie, ou des bribes de texte découpées de magazines ou journaux. Le tout crée une dynamique provocatrice, dévoilant derechef un esprit angoissé. L’artiste a surtout défrayé la chronique par sa fin tragique. Son corps mutilé fut retrouvé dans une grotte non loin de Namur. Mandelbaum se serait perdu dans des milieux peu recommandables, ce qui explique sa fin précoce. L’artiste n’avait que vint-cinq ans.

Activités liées